CAP Horticulture : tout savoir sur ce diplôme

Selon les dernières statistiques de l’INSEE en 2024, le secteur de l’horticulture en France connaît une croissance impressionnante. Plus de 15 000 jeunes se sont inscrits dans des formations CAP horticulture cette année, soit une augmentation de 20% par rapport à l’année précédente. Ce regain d’intérêt pour l’horticulture, un secteur longtemps considéré comme en déclin, témoigne d’une nouvelle tendance. Qu’est-ce qui motive ces jeunes à se tourner vers l’horticulture ? Quels sont les débouchés après un CAP horticulture ? Quels sont les enjeux et les défis de cette filière en pleine renaissance ? Nous avons mené notre enquête sur ce phénomène.

Le métier d’horticulteur et ses spécificités

L’horticulteur est un professionnel qui cultive divers types de jardins, avec des spécialisations telles que le floriculteur, le pépiniériste, le maraîcher et l’arboriculteur. Le niveau minimum d’accès à ce métier est un CAP ou équivalent. Les métiers associés sont agent arboricole, maraîcher, pépiniériste. Le secteur professionnel est l’agriculture. Les centres d’intérêt pour ce métier incluent l’amour de la nature, le désir de travailler en extérieur et l’intérêt pour le commerce.

Veillant au développement des végétaux, de la mise en culture à la récolte, l’horticulteur peut conseiller les clients sur les plantes à acheter, leurs soins, etc. Il peut également créer des jardins sur mesure en collaboration avec des paysagistes ou des particuliers. Le métier nécessite rigueur, conscience professionnelle, sens de l’analyse et capacité à anticiper les besoins des plantes. Le travail se fait en équipe, avec chacun apportant sa contribution à la réussite du projet horticole.

  Réussir le concours d'inspecteur de l'environnement

Formation et débouchés du CAP agricole Production Horticole

Le CAP agricole Production Horticole se prépare en 2 ans et permet au titulaire de travailler dans divers types d’exploitations horticoles, comme la production de légumes, plantes aromatiques, ornementales, médicinales, potées fleuries et fleurs coupées. Le diplômé devient ouvrier qualifié en maraîchage, pépinière ou horticulture, s’occupant de la mise en culture, de l’entretien des végétaux, de la protection, de la récolte et du conditionnement.

📋 Année📅 Taux de réussite

2022 88% par voie scolaire, 100% en apprentissage
2019 98%
2018 92%

Le CAP Métiers de l’Agriculture option Horticole

Le CAP Métiers de l’Agriculture option Horticole est une formation de 2 ans, avec 12 semaines par an au CFA et 40 semaines par an en entreprise. Les métiers préparés incluent ouvrier qualifié en floriculture, pépinière, maraîchage ou arboriculture, offrant des possibilités de poursuites d’études en BAC Pro Productions Horticoles.

  • La rémunération des apprentis varie en pourcentage du SMIC selon l’âge et l’année de formation.
  • Des taux spécifiques sont appliqués pour les entreprises horticoles et pépinières de la Manche, les entreprises maraîchères de la Manche, et les entreprises horticoles et pépinières du Calvados.
  • En 2018, on comptait 25% d’insertion à 7 mois, 29% à 12 mois, et 71% en poursuite d’études.
  Orientation : quels diplômes pour travailler dans l'énergie ?

Les compétences requises pour l’horticulture

Un horticulteur compétent doit posséder une gamme de compétences diversifiées pour réussir dans ce domaine. En plus de la connaissance des plantes, il doit avoir une bonne compréhension de la biologie, de l’écologie et de la chimie pour comprendre les interactions entre les plantes et leur environnement. Il doit également être capable de travailler avec une variété d’outils et d’équipements, et avoir une bonne condition physique pour gérer les tâches physiquement exigeantes.

L’horticulteur doit avoir de bonnes compétences en gestion pour gérer efficacement une entreprise horticole. Cela comprend la gestion des finances, la planification des cultures, la gestion des stocks et la gestion du personnel. Il doit également avoir de bonnes compétences en communication pour interagir efficacement avec les clients, les fournisseurs et les employés.

Les opportunités de carrière en horticulture

L’horticulture offre une variété d’opportunités de carrière dans différents secteurs. Par exemple, un horticulteur peut travailler dans une pépinière ou une serre, où il est responsable de la culture et de l’entretien des plantes. Il peut également travailler dans le secteur de l’aménagement paysager, où il est responsable de la conception et de la mise en œuvre de jardins et d’espaces verts.

L’horticulteur peut choisir de se spécialiser dans un domaine particulier, comme la floriculture, l’arboriculture ou le maraîchage. Il peut également choisir de travailler dans le secteur de l’éducation, où il peut enseigner l’horticulture à d’autres. Avec l’expérience et les qualifications appropriées, un horticulteur peut même choisir de créer sa propre entreprise horticole.

  5 astuces pour mieux vivre au naturel

Ils nous parlent du capa métiers de l’agriculture spécialité productions horticoles

Maxime (Angers) : « S’intéresser aux technologies du futur »

Je m’appelle Maxime, j’ai 22 ans et je suis actuellement en terminale d’un Bac Pro en Horticulture à Angers. Mon parcours est un peu atypique : j’ai d’abord obtenu un CAP en Horticulture, puis j’ai tenté un CAP en restauration, sans succès. J’ai également eu l’opportunité de faire plusieurs stages, dans des domaines aussi variés que la vente, la carrosserie et le maraîchage.

Mon premier trimestre en terminale a été difficile. Les matières générales me lassent et j’ai du mal à trouver ma motivation. J’ai même commencé à sécher les cours. C’est une situation qui me préoccupe beaucoup, car je sais que l’éducation est importante pour mon avenir.

Parallèlement à cela, je me suis découvert une passion pour les technologies du futur. J’essaie de me renseigner autant que possible sur ce sujet, et j’espère pouvoir l’intégrer d’une manière ou d’une autre à ma future carrière. On m’a conseillé de parler de mes préoccupations à mes enseignants et d’explorer d’autres options, comme l’engagement militaire. Je suis ouvert à toutes les suggestions qui pourraient m’aider à trouver ma voie.

Ghislain toufizou
A propos de l'Auteur
Ghislain toufizou
Ghislain Toufizou, étudiant en Master Environnement à l'Université de Cergy et titulaire d’une Licence en Sciences de la Terre. Fort de sa participation à des projets de recherche sur le développement durable, il contribue avec passion et savoir-faire en tant que rédacteur sur le site Master-environnement. Sa plume aiguisée et son regard moderne sur les enjeux écologiques font de lui un acteur engagé et éclairé dans son domaine.

A voir aussi

Laisser un commentaire