Le métier de chargé d’études environnementales : salaire, études et formations

Selon les dernières données de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), le secteur de l’environnement a connu une croissance exponentielle au cours des dernières années. En 2024, le nombre de chargés d’études en environnement a augmenté de 15% par rapport à 2023, témoignant de la dynamique positive de ce métier au cœur des enjeux actuels. Mais qu’est-ce qui se cache derrière ce titre ? Quelles sont les études nécessaires pour accéder à ce poste ? Quels sont les salaires moyens et les perspectives de carrière ? Autant de questions qui méritent des réponses claires et précises. Nous avons mené notre enquête sur ce métier d’avenir, pour vous offrir un panorama complet de la profession de chargé d’études en environnement.

Formation et compétences requises

Le poste de chargé d’études environnement nécessite un diplôme de niveau bac +5 dans des domaines variés tels que l’environnement, la géographie, la géologie, la biologie, l’hydrogéologie, l’urbanisme, les sciences de la vie, l’aménagement du territoire, la chimie ou les sciences liées à l’eau. Un diplôme d’ingénieur spécialisé en environnement peut également être envisagé. Il est recommandé d’acquérir une expérience préalable, par le biais de stages ou d’alternances, car l’accès à cette profession peut être difficile pour les jeunes diplômés.

  Le métier de Géomaticien : Salaire, études et formation

Les compétences et qualités requises pour ce métier sont nombreuses. Elles comprennent le sens de l’écoute, du contact, de la communication, ainsi que des connaissances écologiques et une bonne maîtrise des réglementations en vigueur. Le chargé d’études environnement doit également être capable de rédiger des études d’impact, des dossiers réglementaires, de manager des équipes et d’animer des réunions entre partenaires.

Responsabilités et débouchés

Le chargé d’études en environnement, lié à l’ingénierie écologique, a actuellement 188 offres d’emploi disponibles. Ses fonctions principales incluent la conduite d’études scientifiques et techniques, l’établissement de préconisations et la participation à l’évaluation des programmes environnementaux. Les activités techniques comprennent la coordination d’inventaires, la gestion de dossiers comme Natura 2000 et la réalisation de diagnostics. Le travail se fait à la fois en bureau et sur le terrain, avec des horaires irréguliers et des déplacements fréquents. Les spécialisations possibles sont la biodiversité, l’énergie, les déchets et les pollutions.

Les correspondances statutaires pour ce poste sont les techniciens et ingénieurs territoriaux. Pour y accéder, il faut réussir des concours spécifiques. Les relations fonctionnelles sont principalement avec les services de la collectivité et d’autres organismes externes.

Salaire moyen d’un chargé d’études environnement

Le salaire moyen d’un chargé d’études environnement est de 1 788 €. 💰

  Biérologue, zythologue: missions, salaire, diplômes...
💰 SalairePoste
1 788 €Chargé d’études environnement

Evolution de carrière et perspectives d’emploi

Le chargé d’études en environnement a des possibilités d’évolution de carrière intéressantes. Après plusieurs années d’expérience, il peut prétendre à des postes de responsabilité comme chef de projet ou directeur d’études. Il peut également choisir de se spécialiser dans un domaine précis de l’environnement, comme la gestion des déchets, l’énergie renouvelable ou la protection de la biodiversité, pour accroître ses opportunités d’emploi.

En termes de perspectives d’emploi, le secteur de l’environnement est en pleine croissance. Avec l’augmentation de la sensibilisation à l’environnement et la mise en place de réglementations environnementales plus strictes, la demande pour des professionnels qualifiés dans ce domaine est en hausse. Les opportunités d’emploi se trouvent dans divers secteurs tels que les administrations publiques, les bureaux d’études, les entreprises du secteur de l’énergie ou encore les associations de protection de l’environnement.

Le chargé d’études en environnement peut choisir de travailler en tant que consultant indépendant. Cela lui permet d’avoir une plus grande flexibilité dans le choix de ses missions et de ses clients, mais nécessite également une bonne capacité à gérer son activité et à prospecter de nouveaux clients.

Le chargé d’études : entre clichés et réalité

Ghislain toufizou
A propos de l'Auteur
Ghislain toufizou
Ghislain Toufizou, étudiant en Master Environnement à l'Université de Cergy et titulaire d’une Licence en Sciences de la Terre. Fort de sa participation à des projets de recherche sur le développement durable, il contribue avec passion et savoir-faire en tant que rédacteur sur le site Master-environnement. Sa plume aiguisée et son regard moderne sur les enjeux écologiques font de lui un acteur engagé et éclairé dans son domaine.

A voir aussi

Laisser un commentaire