Comment désinfester sa maison de façon écologique ?

Selon une étude de l’agence de protection de l’environnement, l’air à l’intérieur de nos maisons peut être jusqu’à cinq fois plus pollué que l’air extérieur, principalement en raison des produits chimiques utilisés pour le nettoyage et la désinfection. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que 3 millions de décès par an sont liés à l’exposition à ces substances toxiques.

Face à ces chiffres alarmants, de plus en plus de personnes cherchent des alternatives plus saines et respectueuses de l’environnement pour désinfecter leur maison. Comment alors allier efficacité et écologie dans la désinfection de nos intérieurs ? Nous avons mené notre enquête sur les solutions pour désinfecter sa maison de façon écologique.

Des méthodes écologiques pour désinfecter un logement

Une publication récente, a mis en avant plusieurs méthodes écologiques pour désinfecter un logement. Elle souligne l’importance de la désinfection, en complément du nettoyage, afin d’éliminer les microbes invisibles à l’œil nu. Ces derniers se nichent particulièrement sur les surfaces couramment manipulées, comme :

  • les poignées de porte
  • les télécommandes
  • les téléphones portables

Pour un entretien de la maison efficace, il faut aérer son logement quotidiennement. Cette pratique permet de limiter la pollution intérieure et de lutter efficacement contre l’humidité.

  Master spécialisé qualité sécurité environnement QSE

Produits naturels recommandés pour l’entretien de la maison

Certains produits naturels pour l’entretien de la maison sont particulièrement efficaces.

  • Le vinaigre blanc, redoutable contre certaines bactéries, peut être utilisé sur toutes les surfaces.
  • Les savons de Marseille et noir ont également été mentionnés, ces derniers pouvant se substituer aux produits ménagers chimiques pour assurer un nettoyage et un dégraissage efficace.
  • Le bicarbonate de soude, reconnu pour ses propriétés assainissantes, dégraissantes et désodorisantes, est aussi recommandé.
  • Pour une désinfestation naturelle, l’utilisation d’huiles essentielles et de plantes permettent améliorer la qualité de l’air et augmenter la concentration d’oxygène dans l’espace.
Produits naturels Utilisation
🍁 Vinaigre blanc Nettoyage de toutes les surfaces
🍂 Savons de Marseille et noir Substitut aux produits ménagers chimiques
🍃 Bicarbonate de soude Propriétés assainissantes, dégraissantes et désodorisantes
🍄 Huiles essentielles et plantes Amélioration de la qualité de l’air

Techniques naturelles pour assainir la maison et l’environnement

Il ne faut pas non plus négliger l’importance d’un nettoyage régulier des surfaces et des objets couramment utilisés afin de minimiser le risque de maladies et d’infections. L’usage de l’eau et du savon, des agents de nettoyage à la fois efficaces et écologiques sont indispensables.

Le vinaigre blanc est mentionné pour ses qualités antibactériennes et antiseptiques, applicable sur beaucoup de surfaces.

Pour ce qui est des tapis et moquettes, il est recommandé l’usage d’un aspirateur muni d’un filtre HEPA, suivi d’une solution d’eau, de vinaigre blanc et d’huiles essentielles antibactériennes.

  15 métiers pour être utile à la planète et à la société

Pour les toilettes, des substituts naturels aux produits chimiques agressifs ont été proposés. Ces techniques ne se contentent pas de maintenir la propreté de la maison, elles contribuent aussi à la sauvegarde de l’environnement.

  • Nettoyage régulier des surfaces et des objets couramment utilisés
  • Usage de l’eau et du savon pour un nettoyage efficace et écologique
  • Utilisation du vinaigre blanc pour ses qualités antibactériennes et antiseptiques
  • Usage d’un aspirateur muni d’un filtre HEPA pour les tapis et moquettes
  • Utilisation de substituts naturels aux produits chimiques agressifs pour les toilettes

Adopter une approche écologique pour éradiquer les nuisibles

En plus de l’assainissement de la maison, la lutte contre les nuisibles peut également être réalisée de manière écologique. Les insectes rampants et volants, les rongeurs et autres parasites peuvent être éliminés sans recourir à des produits chimiques nocifs pour l’environnement. Pour ce faire, il existe des pièges à insectes non toxiques, des répulsifs naturels et des méthodes de contrôle biologique qui peuvent être utilisés.

Par exemple, les cafards peuvent être attrapés avec des pièges à base de farine et de sucre. Les mouches, quant à elles, sont attirées par le vinaigre de cidre de pomme. Pour les rongeurs, l’utilisation de pièges mécaniques est préférable aux poisons qui peuvent être dangereux pour les autres animaux et pour l’environnement. L’introduction de prédateurs naturels, comme les chats pour les souris ou les coccinelles pour les pucerons, est une méthode de contrôle biologique efficace.

Pour les insectes du bois, comme les termites, il existe des traitements à base d’huiles essentielles, comme le cèdre, qui sont non toxiques pour l’homme et l’environnement. Il est également possible d’utiliser des pièges à phéromones pour attirer et capturer ces nuisibles. Ces méthodes, combinées à une bonne hygiène de la maison et à l’élimination des sources d’humidité, peuvent aider à maintenir une maison saine et sans nuisibles de manière écologique.

  BTSA GPN : Gestion et protection de la nature

9 conseils de nettoyage et de rangement pour une maison où l’on se sent bien

Antoine (Limoges) : « J’ai été confronté à un problème d’infestation d’asticots dans mon appartement »

J’ai été confronté à un problème d’infestation d’asticots dans mon appartement. Vivant au rez-de-chaussée avec un chat d’intérieur, j’ai été surpris de découvrir ces nuisibles sous divers objets, y compris ma poubelle. Face à cette situation, j’ai d’abord pensé que la source du problème pourrait être la poubelle.

Après avoir partagé mon inquiétude sur Doctissimo, un autre utilisateur m’a suggéré que ces asticots pourraient provenir d’une mouche ayant pondu dans la poubelle, en particulier si celle-ci contenait des déchets de nourriture. Il m’a alors conseillé d’utiliser de l’eau de Javel ou du vinaigre blanc pour désinfecter la poubelle. Soucieux de l’environnement, j’ai opté pour le vinaigre blanc, solution écologique.

En plus de cette désinfection, j’ai aspiré les asticots avec un aspirateur à sac jetable, une méthode simple mais efficace. Cette expérience m’a permis de comprendre l’importance d’une bonne gestion des déchets et de la propreté de la maison pour éviter ce genre de désagrément.

Ghislain toufizou
A propos de l'Auteur
Ghislain toufizou
Ghislain Toufizou, étudiant en Master Environnement à l'Université de Cergy et titulaire d’une Licence en Sciences de la Terre. Fort de sa participation à des projets de recherche sur le développement durable, il contribue avec passion et savoir-faire en tant que rédacteur sur le site Master-environnement. Sa plume aiguisée et son regard moderne sur les enjeux écologiques font de lui un acteur engagé et éclairé dans son domaine.

A voir aussi

Laisser un commentaire