Le métier de Herpétologue : salaire, études; formations

Retour sur une profession passionnante mais peu connue : l’herpétologie. Cette branche de la zoologie se consacre à l’étude des reptiles et des amphibiens. Si vous êtes fasciné par ces créatures et que vous souhaitez faire de cette passion votre métier, cet article est pour vous. Nous avons mené notre enquête pour vous fournir toutes les informations nécessaires sur comment devenir herpétologue.

Formation et compétences nécessaires pour devenir herpétologue

Devenir herpétologue nécessite des connaissances sur les reptiles et les amphibiens, l’environnement et les enjeux liés à leur préservation. Bien qu’il n’existe pas de formation spécifique en herpétologie, il est possible de suivre des cursus en écologie, biologie des populations ou biologie des organismes et écologie.

Selon la Société Herpétologique de France, un diplôme de niveau Bac+5 en biologie ou en écologie permet d’acquérir une connaissance approfondie de ces espèces et des compétences telles que la collecte et l’analyse de données sur le terrain, la conduite de recherches scientifiques et la rédaction de rapports d’études.

  Pots de Yaourt : quel impact pour l'environnement

Domaines d’activité et lieux de travail de l’herpétologiste

Une fois diplômé, l’herpétologiste peut travailler dans différents lieux tels que

  • le terrain,
  • un laboratoire
  • un bureau d’études
  • un laboratoire zoologiste
  • une société herpétologique
  • une organisation de protection de la nature
  • une forêt domaniale

Il peut également se spécialiser dans la recherche, l’enseignement ou la sensibilisation du public. Les activités de l’herpétologiste comprennent la collecte d’informations et d’échantillons sur le terrain, l’observation des animaux dans leur habitat naturel, la capture et le marquage des animaux, la conduite d’enquêtes et d’inventaires faunistiques, l’analyse des données en laboratoire, la rédaction de rapports de recherche, ainsi que l’enseignement et la sensibilisation du public à la protection des animaux et de leur habitat.

Salaire et perspectives d’évolution de l’herpétologiste

Le salaire dans ce domaine varie en fonction du niveau d’études, de l’expérience et des missions réalisées. Les perspectives d’évolution sont limitées, mais une reconversion dans l’enseignement est envisageable.

On estime que le salaire moyen d’un Herpétologue va de 2200€ brut par mois en début de carrière jusque 4000€ avec de l’expérience.

En contribuant à l’étude des espèces, à la compréhension de leur comportement et de leur relation avec l’environnement, ainsi qu’à la préservation des espèces menacées et de leur habitat naturel, l’herpétologiste joue un rôle essentiel dans la protection de la nature et le développement durable.

  Quels sont les quatre principes du développement durable ?

Processus de spécialisation en herpétologie

Après avoir obtenu un diplôme en biologie ou écologie, l’aspirant herpétologue peut choisir de se spécialiser davantage dans le domaine des reptiles et des amphibiens. Cette spécialisation peut être obtenue par le biais de stages, de travaux de recherche ou de programmes de maîtrise et de doctorat axés sur l’herpétologie.

Ces expériences offrent une opportunité précieuse pour acquérir une expertise pratique dans le domaine, notamment en ce qui concerne la manipulation des animaux, l’identification des espèces, la réalisation d’études de terrain et la gestion des habitats.

De plus, l’adhésion à des organisations professionnelles telles que la Société Herpétologique de France peut fournir des opportunités de réseautage, de formation continue et de participation à des conférences et des ateliers. Ces activités peuvent aider à rester à jour sur les dernières recherches et tendances dans le domaine de l’herpétologie, et à développer des compétences supplémentaires en matière de communication scientifique et de sensibilisation à la conservation.

L’école régionale d’herpétologie : session reptiles

Mon parcours pour devenir Herpétologue : témoignage

Envisager une carrière en tant qu’herpétologue nécessite un niveau d’études supérieur ou égal à Bac +5. Le parcours académique peut être réalisé soit en faculté, soit dans des écoles d’ingénieur. Les études dans ces domaines sont pointues et demandent beaucoup de travail et de motivation. Il est préférable d’être bon en biologie, mais aussi en mathématiques et en physique.

  Devenir biologiste en environnement

Il faut préciser que ces professions sont spécialisées et il y a peu de postes disponibles. En alternative à ces professions spécialisées, il est possible de se tourner vers des formations comme le BTSA GPN (gestion et protection de la nature).

Ghislain toufizou
A propos de l'Auteur
Ghislain toufizou
Ghislain Toufizou, étudiant en Master Environnement à l'Université de Cergy et titulaire d’une Licence en Sciences de la Terre. Fort de sa participation à des projets de recherche sur le développement durable, il contribue avec passion et savoir-faire en tant que rédacteur sur le site Master-environnement. Sa plume aiguisée et son regard moderne sur les enjeux écologiques font de lui un acteur engagé et éclairé dans son domaine.

A voir aussi

Laisser un commentaire