Le programme du Master en gestion de l’environnement et développement durable

L’environnement et le développement durable sont deux secteurs qui ont connu une forte croissance ces dernières années. Ils offrent de nombreuses opportunités pour ceux qui s’y intéressent. De nouveaux emplois sont créés tant dans les entreprises dédiées que pour celles qui souhaitent adapter leurs activités de manière durable en termes de protection de l’environnement ou de gestion des déchets.

Ce secteur employait plus de 465 000 personnes en 2017. Ce nombre devrait augmenter à l’avenir, en raison des directives gouvernementales visant à promouvoir la transition écologique. Ce domaine offre de grandes opportunités et devient de plus en plus populaire chaque année.

2020 : Le secteur de l’environnement et du développement durable

La mise en place de nouvelles normes au niveau gouvernemental, européen et mondial a permis la création de plus de métiers transversaux dans l’Environnement et le Développement Durable. Celles-ci sont ensuite utilisées dans d’autres domaines (santé et pharmacie, assurances, urbanisme et éducation), tout en exigeant de solides compétences et connaissances en matière de protection et de gestion de l’environnement.

Ce secteur est un endroit idéal pour travailler. Avant de vous engager, pensez à vérifier les débouchés exacts du master en gestion de l’environnement et du master en développement durable.

  Quel Bac professionnel pour travailler dans l'environnement ?

Les emplois dans la gestion de l’environnement et du développement durable.

Les masters en gestion de l’environnement et en développement durable exigent que les étudiants et les professionnels aient la capacité d’attirer l’environnement et d’entrer en contact avec lui.

Seul un petit nombre d’emplois, dits “verts” (protection, gestion de sites naturels, de parcs), sont directement liés à l’environnement. La plupart des emplois après l’obtention d’une maîtrise, d’un MS ou d’un MBA concernent le traitement des eaux et la gestion des déchets, même s’ils ne relèvent pas du secteur de l’environnement. Ce sont des professions dites “vertes”.

Master en développement durable et Master en gestion de l’environnement

Il est facile d’imaginer les rôles des ingénieurs et des techniciens dans les emplois après un master.

Ce ne sont pas les seules opportunités qu’offre ce secteur. De nouvelles missions managériales en matière de préservation de l’environnement et de croissance durable apparaissent à la périphérie. Les entreprises se préoccupent de plus en plus de la manière dont ces normes seront perçues et de l’impact que cela aura sur leur image. Elles offrent une variété de postes tels que les responsables de l’environnement, les responsables de la qualité et de la sécurité, les responsables de projets de développement durable, la gestion des risques, etc. Cela a permis une adaptation rapide de l’offre de formation, comme en témoigne le nombre croissant de masters en développement durable et en gestion de l’environnement, qui permettent d’accéder à ces postes de gestion et d’administration écologique.

  Quel BTS pour travailler dans l'environnement ?

L’œil d’un expert : Pourquoi faire un master en gestion de l’environnement et un master en développement durable ?

Selon un responsable du Master Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement Durable, il est important de concilier les transitions numériques et écologiques ? Cela nécessite une collaboration entre les sciences de l’ingénieur ainsi que les sciences sociales.

Notre nouvelle ère (anthropocène) a une caractéristique. Elle interdit la séparation entre les sciences dites naturelles et les sciences dites humaines. Une bonne approche de l’écologie territoriale et industrielle (qui s’attache à dissocier la croissance des flux de matière-énergie du dynamisme économique et social d’un territoire), ne peut séparer les sciences naturelles des sciences humaines.

Les compétences que l’on peut acquérir pour jouer un rôle actif dans la transition écologique sont nombreuses dans un master en management environnemental, ou en design durable. Elles ne résultent pas de l’application d’un mode d’emploi particulier, mais de la gestion de projets complexes (multifactoriels et multipartenaires, multi-échelles, etc.). L’enjeu du cursus Environnement et Développement Durable est d’accompagner la transition du système socio-technique. Afin de former des étudiants capables d’analyser et de mettre en œuvre une telle transition, nous pensons qu’une triple réconciliation est nécessaire : celle des deux cultures (Sciences/Humanités), celle de l’enseignement académique et du monde professionnel, et celle de nos objectifs scientifiques et de notre volonté politique.

  Quel Bachelor ou licence pour travailler dans l'environnement ?

Classements des masters en gestion de l’environnement et développement durable

L’ISIGE Mines ParisTech se classe respectivement 1er et 2e en 2022 dans les classements avec le Mastère Spécialisé (r) en Ingénierie et Management de l’Environnement et le Post-Master’s program International Environmental Management. La 3e place du podium est complétée par le MSc Sustainability & Social Innovation.

L’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne est également classée dans le top 10. Trois de ses programmes figurent dans le classement : Le Master 2 BIOTERRE est classé 4ème, le Master IMT&DD Management de l’innovation des technologies et du développement durable est classé 6ème, et le Master 2 Développement durable, gestion de l’environnement et géomatique est classé 10ème.

Le classement est désormais clôturé par une nouvelle formation, le Master Management de l’Environnement de l’Institut Supérieur de l’Environnement.